breton


breton

breton, onne [ brətɔ̃, ɔn ] adj. et n.
bretun 1080; lat. Brito, onis
1De Bretagne (province française). Les mégalithes bretons. Les coiffes bretonnes. Chapeau breton. Un lit clos breton. Gâteau breton. far, galette. Crêpes bretonnes. Vache bretonne. Bas breton : de « basse Bretagne ». N. Un Breton, une Bretonne.
N. m. Le breton : langue celtique parlée en Bretagne. — Adj. Mots bretons.
2Qui appartient aux peuples celtiques de Grande-Bretagne et de Bretagne, à leurs traditions et leur civilisation. Les romans bretons du XII e siècle.

breton nom masculin Langue celtique parlée dans la partie occidentale de la Bretagne. ● breton, bretonne adjectif et nom De Bretagne. ● breton, bretonne (expressions) adjectif et nom Chapeau breton, chapeau à bord incurvé, relevé. Cheval breton, race de chevaux lourds, appréciés pour leur viande. Gâteau breton, gâteau en pâte sablée riche en beurre salé et en jaunes d'œufs.

Breton, onne
adj. et n.
d1./d adj. De Bretagne.
|| Subst. Un(e) Breton(ne).
d2./d n. m. LING Le breton: la langue celtique parlée dans l'ouest de la Bretagne.
————————
Breton
(André) (1896 - 1966) écrivain français; promoteur du surréalisme, qu'il a défini dans deux Manifestes (1924 et 1930), il a exploré l'inconscient: Nadja (1928), les Vases communicants (1932), l'Amour fou (1937), Anthologie de l'humour noir (1940), Arcane 17 (1947), Poèmes 1917-1948 (1948).
————————
Breton
(roman) ensemble des légendes relatives au roi Arthur et aux preux chevaliers qui l'entourent. Le mot breton serait mieux traduit par britannique. Roi semi-légendaire celte du S. de l'écosse, Arthur combattit les Angles (fin du Ve-déb. du VIe s.), qui le repoussèrent vers le pays de Galles. Après le Gallois Nennius (IXe s.), le prélat gallois Geoffroi de Monmouth (v. 1100 - 1155) écrit en lat. une Histoire des rois de Bretagne dont le poète anglo-normand Wace tire v. 1155 les décasyllabes français du Roman de Brut: le Troyen Brutus, petit-fils d'énée, serait l'ancêtre des "Bretons"; évoquant Arthur, Wace invente "la Table ronde". S'inspirant, à la fin du XIIe s., du Roman de Brut, Chrétien de Troyes écrit, en octosyllabes, des romans courtois: Arthur réunit autour d'une Table ronde ses chevaliers, considérés comme ses pairs; le chevalier (Lancelot ou Perceval, par ex.) combat pour sa dame, défend les faibles, se lance à la conquête du Graal. à cette même époque, les lais de Marie de France (qui vivait en Angleterre) abordent le fonds breton et Robert de Boron, dans l'Estoire dou Graal, fait de cet objet mystérieux le calice dans lequel Joseph d'Arimathie recueillit le sang du Christ.

⇒BRETON, ONNE, adj. et subst.
A.— (Celui, celle) qui habite la Bretagne ou en est originaire.
Rare. Synon. de bretonnant. La Bretagne bretonne et la française (MICHELET, Journal, 1831, p. 91).
B.— Qui a rapport, qui est propre à la Bretagne ancienne ou moderne ou à ses habitants. Les Bretons insulaires (VIDAL DE LA BLACHE, Tabl. de la géogr. de la France, 1908, p. 21); un chapeau breton; les lais bretons, les poèmes du cycle breton.
LING. Langue bretonne, le breton. Langue celtique parlée en Basse-Bretagne :
Depuis quelque temps, j'ai cessé de me parler breton... Et, ce qui me paraît singulier, c'est que je ne pense plus en breton non plus... Au commencement, je ne pensais jamais en français. Je traduisais en parlant, c'était un véritable effort. Inconsciemment, je me reproche cet oubli de « ma » langue.
GYP, Souvenirs d'une petite fille, 1927, p. 32.
Rem. 1. On peut dire aussi bas breton. Accent bas breton (cf. bas1, ex. 16). 2. On rencontre dans la docum. a) Bretonnerie, subst. fém. Histoire, écrit parlant de la Bretagne, des Bretons (cf. RENAN, Feuilles détachées, 1892, p. 75). b) Brezonnec, brezonneck, subst. masc. Langue bretonne; p. méton. breton bretonnant. Singuliers flâneurs, ces quatre brezonnecks, visitent Paris avec, derrière eux, les sycophantes (J. DE LA VARENDE, Cadoudal, 1952, p. 184).
PRONONC. :[], fém. [-].
ÉTYMOL. ET HIST. — Ca 1100 subst. ethnique Bretuns (Roland, éd. J. Bédier, 3702); 1160-70 ling. (M. DE FRANCE, Lai de Lanval, éd. J. Rychner, 4 : En bretans l'apelent Lanval); 1732 bas breton (Trév.).
Du lat. Britto, -onis, désignant en lat. class. un peuple celte établi en Angleterre, puis les habitants de la Bretagne Continentale (IXe s. Ravenn. anonymus, p. 9, 6 dans TLL s.v.).
STAT. — Fréq. abs. littér. :818. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 061, b) 904; XXe s. : a) 2 070, b) 842.
BBG. — BRUGGER (E.). Über die Bedeutung von Bretagne, Breton in mittelalterlichen Texten. Z. fr. Spr. Lit. 1898, t. 20, pp. 79-162. — GALL. 1955, p. 234. — GOOSSE (A.). Le Pic. et le wallon, source du jargon des coquillards. Cah. Lexicol. 1970, n° 16, p. 110. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 433. — ROMMEL (A.). Die Entstehung des klassischen französischen Gartens im Spiegel der Sprache. Berlin, 1954, p. 75, 83. — SAIN. Sources t. 1 1972 [1925], p. 390.

breton, onne [bʀətɔ̃, ɔn] adj. et n.
ÉTYM. 1080, Bretun; lat. Bri(t)to, -onis.
1 Cour. De Bretagne (province française). || La population bretonne. || Les mégalithes bretons (dolmens, menhirs). || Chapeau breton, ou, n. m. (1920, in D. D. L.), un breton (chapeau masculin, noir, à bride). || Les coiffes bretonnes (ex. : la coiffe bigoudène). || Armoire bretonne, lit-clos breton. || Les pardons, fêtes religieuses bretonnes. || Les enclos paroissiaux bretons. || Bas breton : de « basse Bretagne » ( Armoricain).
Cheval breton, vache bretonne. || La race bretonne pie noire (race bovine).
Gâteau breton : gâteau de pâte brisée, fait au beurre, dont la surface, dorée à l'œuf, est marquée de croisillons.
1 (…) les binious bretons sonnaient un air rapide et monotone du temps passé (…)
Loti, Mon frère Yves, LXXI, p. 170.
N. || Un Breton, une Bretonne.
N. m. || Le breton : langue celtique du groupe brittonique, parlée en Bretagne. || Parler breton, apprendre le breton. || Dictionnaire breton-français.
2 Si le gaulois a complètement disparu depuis le début du moyen âge, il reste aujourd'hui des survivances importantes des deux autres groupes : gaéliques (irlandais; gaélique d'Écosse); brittonique, gallois (du pays de Galles) et breton (…)
A. Dauzat, l'Europe linguistique, p. 48.
3 Il parlait avec beaucoup de volubilité, prenant évidemment à pouvoir faire des plaisanteries en breton le plaisir d'un enfant qui commence à savoir assez bien nager pour pouvoir faire quelques mouvements gracieux comme les vrais nageurs.
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 197.
tableau Classification des langues.
Adj. De la langue bretonne. || La grammaire bretonne. || Mots bretons passés en français (ex. : bagad, bigouden, biniou, boëtte, bragou-bras, cromlech, dolmen, fest-noz, goémon, goéland, menhir, peulven, raz; et, contestés, baragouin, bijou). || Parlers bretons du Finistère (groupes du Nord et du Sud), du Morbihan…, divisés en quatre dialectes : léonard, cornouaillais, trégorrois, vannetais.
2 Didact. Qui appartient aux peuples celtiques de Grande-Bretagne et de Bretagne, à leurs traditions et à leur civilisation. || Les romans bretons du XIIe siècle.
(1807, Stendhal, in D. D. L.). Vx. De Grande-Bretagne.
DÉR. Bretonnant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BRETON (A.) — «Qui suis je?» demandait André Breton au début d’un de ses livres les plus célèbres, Nadja . C’est son œuvre tout entière qui apporte la réponse, mais la question pour lui n’a jamais été close. Homme d’une ténacité exigeante dans ses choix… …   Encyclopédie Universelle

  • Breton — (französisch für „bretonisch“) ist der Familienname folgender Personen: André Breton (1896–1966), französischer Dichter, Schriftsteller und Theoretiker des Surrealismus André Le Breton (1708–1789), französischer Verleger Auguste Le Breton… …   Deutsch Wikipedia

  • Breton — Breton, or its feminine form Bretonne, usually refers to: *Breton people of Brittany *The Breton language, a Celtic language spoken in Brittany and Loire Atlantique * Breton , an adjective for things associated with BrittanyBreton may also refer… …   Wikipedia

  • Breton — Saltar a navegación, búsqueda El término Breton puede hacer referencia a: Gentilicio de Bretaña; Idioma bretón, idioma que se habla esencialmente en el oeste de Bretaña (en una zona denominada Baja Bretaña); Literatura en bretón es la… …   Wikipedia Español

  • Bretón — Saltar a navegación, búsqueda Bretón puede referirse a: El idioma bretón. El pueblo bretón Natural de, perteneciente o relativo a Bretaña. Uno de los nombres por los que es conocida la uva Cabernet Franc. Obtenido de Bret%C3%B3n Categoría:… …   Wikipedia Español

  • BRETÓN (T.) — BRETÓN TOMÁS (1850 1923) Chef d’orchestre, compositeur et pédagogue espagnol, surtout célèbre pour ses zarzuelas (1875 1896). Né à Salamanque, Bretón s’établit à Madrid en 1865 et étudia la composition dans la classe de J. Emilio Arrieta y… …   Encyclopédie Universelle

  • Breton — Très fréquent en France, le nom désigne celui qui est originaire de Bretagne. C est dans le Centre Ouest qu il est le plus répandu, mais aussi dans le département du Finistère, ce qui ne manque pas d étonner : quel sens donner en effet au surnom… …   Noms de famille

  • Breton — Bret on, a. [F. breton.] Of or relating to Brittany, or Bretagne, in France. n. A native or inhabitant of Brittany, or Bretagne, in France; also, the ancient language of Brittany; Armorican. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Breton — Breton, Kap, brit. Insel, s. Kap Breton …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Breton — (izg. bretȏn), André (1896 1966) DEFINICIJA francuski pjesnik (Pjesme), pripovjedač (Nadja, Spojene posude) i kritičar, glavni začetnik i teoretičar nadrealističkog pokreta (tri manifesta nadrealizma: 1924, 1930, 1941) …   Hrvatski jezični portal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.